NOUVELLES

USA: l'attaque de Benghazi en Libye était planifiée (responsable américain)

12/09/2012 05:58 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

L'attaque du consulat américain à Benghazi en Libye, au cours de laquelle l'ambassadeur américain a été tué, résulte d'un assaut planifié plutôt que de débordements d'une foule en colère, a affirmé mercredi à l'AFP un responsable américain.

"C'est l'hypothèse de travail en ce moment", a déclaré cette personne sous couvert d'anonymat. Selon cette source, les extrémistes se sont servis de manifestants qui protestaient contre un film anti-islam comme d'un prétexte pour s'en prendre au consulat américain avec des armes de petit calibre mais aussi des lance-roquettes.

"C'était une attaque complexe. Ils semblent s'être servis de cette manifestation (contre le film) comme prétexte", a ajouté ce responsable américain.

Le président républicain de la commission du renseignement au Congrès américain, Mike Rogers a quant à lui clairement pointé du doigt Al-Qaïda.

"Il y a des détails encore assez flous, mais clairement on a la signature d'Al-Qaïda", a déclaré M. Rogers sur la chaîne CNN.

"Depuis des mois on a vu Al-Qaïda chercher des cibles occidentales, partout en Afrique du nord. Nous avons observé certaines activités qui nous permettent de penser aujourd'hui qu'il s'agit d'un groupe affilié à Al-Qaïda", a-t-il ajouté.

Lors de l'attaque du consulat américain perpétrée à Benghazi, dans l'est de la Libye, l'ambassadeur en Libye Chris Stevens et trois autres Américains ont été tués, et plusieurs autres blessés.

Les autorités libyennes ont présenté leurs excuses aux Etats-Unis et accusé à la fois les partisans du régime déchu de Mouammar Kadhafi et Al-Qaïda après cette attaque survenue mardi soir, jour du 11e anniversaire des attentats du 11-Septembre aux Etats-Unis commis par le réseau islamiste.

ddl/bdx/are

PLUS:afp