NOUVELLES

Un rabbin israélien condamne un film jugé insultant à l'islam

12/09/2012 08:58 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Michael Melchior, un rabbin orthodoxe et ancien membre du gouvernement israélien, a condamné mercredi un film jugé insultant à l'islam qui a provoqué des violences en Libye ayant tué quatre Américains dont l'ambassadeur, et des protestations en Egypte.

"Bien que la liberté d'expression et le droit à la satire soient des principes sacrés de la démocratie, ces libertés ne doivent pas être utilisées comme une excuse pour répandre des ordures et de la boue", a estimé M. Melchior, un avocat du dialogue inter-religieux, dans un communiqué.

"Le film de Sam Bacile, qui se présente comme un Juif et un Israélien, diffusé sous le prétexte de la +guerre contre le terrorisme+ est en fait un film qui foule aux pieds la foi et la dignité de centaines de millions de croyants musulmans et porte atteinte à Mahomet, le prophète de l'islam, de la manière la plus dégradante et la plus laide qui soient", a-t-il ajouté.

Le film à petit budget, "Innocence des musulmans", dans lequel les acteurs ont de forts accents américains, dépeint les musulmans comme immoraux et violents. Il fait un portrait du prophète Mahomet en touchant à des thèmes comme la pédophilie et l'homosexualité.

Ce film a suscité une attaque contre le consulat américain à Benghazi, dans l'est de la Libye, qui a coûté la vie à l'ambassadeur américain Chris Stevens et à trois fonctionnaires américains.

"En tant que Juif et en tant que rabbin israélien, j'ai honte du style et de la langue dégradante de ce film", a déclaré M. Melchior, un ancien ministre des Affaires sociales et ancien vice-ministre des Affaires étrangères. "Il va à l'encontre de la substance de la Torah d'Israël et profane le nom de Dieu".

scw/sah/tp

PLUS:afp