NOUVELLES

Terri-Lynne McClintic est condamnée pour agression sur une codétenue

12/09/2012 04:30 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

KITCHENER, Ont. - Terri-Lynne McClintic, condamnée en 2010 pour le meurtre prémédité de la petite Victoria Stafford, en Ontario, était de retour devant le tribunal, mercredi, pour faire face cette fois à une accusation de voies de fait ayant causé des lésions corporelles sur une codétenue.

Elle a finalement plaidé coupable à une accusation réduite de voies de fait.

McClintic, âgée de 22 ans, avait infligé une raclée à une autre détenue en janvier dernier au pénitencier pour femmes de Grand Valley, à Kitchener. Elle l'a frappée à la tête lors d'un atelier de soutien par les pairs, avant de lui asséner des coups de pied alors que l'autre femme se trouvait en position foetale sur le sol.

C'est à ce pénitencier que Terri-Lynne McClintic purge une peine d'emprisonnement à vie pour le meurtre de Victoria Stafford. Son ancien ami de coeur, Michael Rafferty, a été reconnu coupable en mai dernier du viol et du meurtre prémédité de la fillette de huit ans, de Woodstock. Il a depuis demandé la permission de contester le verdict et d'obtenir la tenue d'un nouveau procès.

McClintic, elle, avait plaidé coupable à l'accusation de meurtre prémédité, en 2010.

Le juge Colin Westman a condamné mercredi McClintic à six mois de prison. Puisque les peines sont purgées concurremment au Canada, cette peine ne changera donc rien à celle que purge déjà Terri-Lynne McClintic pour son rôle dans la mort de Victoria Stafford.

Le magistrat dit espérer qu'elle puisse trouver une forme de sérénité et apprendre à se comporter avec civisme.

PLUS:pc