NOUVELLES

Rob Ford nie de nouvelles allégations liées à son programme de football

12/09/2012 06:17 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

TORONTO - Le controversé maire de Toronto Rob Ford s'insurge contre de nouvelles allégations selon lesquelles il a utilisé ses employés, payés par la ville, pour aider à gérer son équipe de football de niveau secondaire.

Selon un article paru mercredi dans le «Globe and Mail», M. Ford aurait retenu les services d'au moins deux de ses employés et utilisé leurs téléphones cellulaires payés par les fonds municipaux pour aider à gérer l'équipe de football qu'il a fondée après être entré en poste à la mairie.

Au dire du maire, chacun de ses employés «travaille fort tous les jours» pour les contribuables, oeuvrant fréquemment pendant plus de 40 heures par semaine.

Dans une déclaration transmise par voie de communiqué, M. Ford ajoute que le travail rémunéré n'est pas le seul genre de tâches qui contribuent à la société, suggérant donc que ses employés effectuent du bénévolat sur les terrains de football.

Les allégations surviennent une semaine après que M. Ford eut témoigné en cour pour affirmer qu'il n'utilisait plus les ressources municipales au bénéfice de ses oeuvres sportives.

Le maire s'exprimait dans le cadre d'une affaire de conflit d'intérêts présumée voulant qu'il se soit prononcé et ait voté sur un sujet au sein duquel il avait des intérêts financiers.

M. Ford a voté avec le conseil municipal en février pour ne pas tenir compte de recommandations du commissaire municipal à l'intégrité suggérant qu'il rembourse des fonds amassés pour son programme caritatif de football à l'aide d'employés de la Ville et de papier à en-tête officiel.

Le maire a assuré le juge qu'il n'utilisait plus les ressources municipales pour ses oeuvres caritatives sportives.

PLUS:pc