NOUVELLES

Principaux événements liés au film anti-islam

12/09/2012 01:47 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Rappel des événements depuis la diffusion d'extraits d'un film islamophobe qui a déclenché des manifestations anti-américaines, parfois meurtrières à travers le monde musulman.

Produit aux Etats-Unis par un copte (chrétien d'Egypte), le film "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans") décrit l'islam comme un "cancer".

- 11 SEPTEMBRE : En Libye, quatre Américains --l'ambassadeur Chris Stevens et trois fonctionnaires du consulat, dont deux ex-marines-- sont tués une attaque contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi (est).

Selon un responsable américain, des extrémistes se sont servis de la manifestation contre le film comme "prétexte" pour s'en prendre aux intérêts américains le jour anniversaire des attentats du 11-Septembre.

Un peu plus tôt, en Egypte, quelque 3.000 manifestants avaient manifesté devant l'ambassade des Etats-Unis au Caire.

- 12 : Tripoli présente ses excuses aux Etats-Unis et accuse à la fois les partisans du régime déchu de Mouammar Kadhafi et Al-Qaïda.

Le président Barack Obama dénonce une attaque "scandaleuse" mais écarte une rupture des liens avec la Libye. Il ordonne de renforcer les mesures de sécurité autour des missions diplomatiques américaines dans le monde.

- 13: Au Yémen, où l'ambassade des Etats-Unis est attaquée, quatre personnes sont tuées dans de violentes manifestations. Au Caire, des heurts policiers/manifestants aux abords de l'ambassade américaine font plus de 200 blessés. Des rassemblements ont aussi lieu notamment en Irak, en Iran et à Gaza.

- 14: A Khartoum, où deux manifestants sont tués, la police tire des grenades lacrymogènes pour disperser 10.000 manifestants près de l'ambassade des Etats-Unis. L'ambassade d'Allemagne est incendiée.

A Tripoli (nord du Liban), un mort dans des heurts entre forces de sécurité et islamistes.

A Tunis, des manifestants pénètrent dans la cour de l'ambassade des Etats-Unis, malgré des tirs de sommation et de gaz lacrymogènes continus avant d'attaquer et d'incendier l'école américaine, située à proximité. Quatre morts et 49 blessés dans des affrontements.

- 15: En Afghanistan, les talibans ont attaqué la base Bastion (province d'Helmand, sud) dans laquelle est stationné le prince Harry, tuant deux marines américains, pour protester contre le film.

L'attaque contre le consulat américain à Benghazi "venge" la mort du N.2 d'Al-Qaïda, Abou Yahya al-Libi, affirme la branche yéménite du réseau extrémiste.

Les Etats-Unis ordonnent l'évacuation de leurs personnels non essentiels de Tunisie et du Soudan.

- 16: 1.500 étudiants manifestent à Kaboul contre le film.

Les trois hommes connus pour avoir participé à la réalisation du film sont des partisans du prêtre copte Zakaria Botros, connu pour ses positions fortement anti-islam, selon le Los Angeles Times.

En Libye, une cinquantaine de personnes interpellées dans le cadre de l'enquête sur l'attaque à Benghazi.

- 17: Manifestations contre le film au Pakistan (deux morts), en Afghanistan et en Azerbaïdjan.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes scandent des slogans anti-américains à Beyrouth à l'appel du Hezbollah, en présence de son chef Hassan Nasrallah.

Des centaines de Palestiniens protestent à Ramallah.

Des étudiants yéménites appellent à expulser l'ambassadeur des Etats-Unis et à boycotter les produits américains.

Heurts à Jakarta entre la police et des manifestants devant l'ambassade américaine.

Les Etats-Unis décident de fermer leur ambassade mardi à Bangkok, où des manifestations sont attendues.

Des dizaines de milliers de partisans du Hezbollah chiite libanais manifestent contre le film anti-islam dans la banlieue sud de Beyrouth.

kd-jmc/bc/hj

PLUS:afp