NOUVELLES

Principales attaques contre des missions diplomatiques américaines

12/09/2012 09:10 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Voici un rappel des principales attaques contre des missions diplomatiques américaines dans le monde depuis 1976, après la mort de l'ambassadeur américain mardi à Benghazi dans l'est de la Libye.

- Juin 1976: LIBAN - L'ambassadeur américain Francis Melloy, l'attaché économique et le chauffeur de l'ambassade sont enlevés puis assassinés.

- 14 fév 1979: AFGHANISTAN - L'ambassadeur américain en Afghanistan Adolph Dubs est tué dans l'assaut donné par les forces gouvernementales pour le libérer après son enlèvement à Kaboul par des islamistes.

- 18 avr 1983: LIBAN - L'explosion d'une voiture piégée détruit presque entièrement l'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth, tuant 63 personnes dont 17 Américains.

- 20 sept 1984: LIBAN - Une voiture piégée explose devant une annexe de l'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth faisant 24 morts et blessant légèrement les ambassadeurs américain et britannique.

- 7 août 1998: KENYA/TANZANIE - Deux attentats contre les ambassades des Etats-Unis au Kenya et en Tanzanie font au total 224 morts et plus de 5.000 blessés dont 12 Américains à Nairobi.

- 29 jan 2005: IRAK - Deux Américains sont tués dans une attaque à la roquette contre l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad.

- 2 mars 2006: PAKISTAN - Un attentat suicide à la voiture piégée fait cinq morts, dont un diplomate américain, près du consulat à Karachi, à deux jours d'une visite du président George W.Bush.

- 17 sept 2008: YEMEN - Un attentat contre l'ambassade américaine à Sanaa fait 16 morts dont une ressortissante américaine.

- 3 sept 2012: PAKISTAN - Un attentat suicide à la voiture piégée ciblant des diplomates américains à Peshawar (nord-ouest) fait deux morts et plusieurs blessés dont deux Américains.

- 11 sept 2012: LIBYE - L'ambassadeur des Etats-Unis, Chris Stevens, et trois fonctionnaires américains sont tués dans l'attaque du consulat américain à Benghazi par des manifestants armés, notamment de roquettes, qui protestaient contre un film jugé insultant pour l'islam.

Par ailleurs, le 4 novembre 1979, une soixantaine de personnes, dont des diplomates, ont été retenues en otages à l'ambassade américaine à Téhéran pendant 444 jours, provoquant la rupture des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et l'Iran.

kd/bc/tp

PLUS:afp