Le calcul est simple: épicerie à faire + préparer les repas = économie d'argent et alimentation santé.

Mais on a tous du mal à suivre ces bons principes, et ce pour une raison majeure: le manque de temps.

Les familles et les jeunes professionnels, qui ne savent plus où donner de la tête, s'abandonnent parfois aux douceurs des repas tout prêts... et des calories.

Voyez notre album photos pour vous aider à manger santé sans céder aux charmes de la livraison à domicile.

Loading Slideshow...
  • Commencez avec des catégories

    Que ce soit avec l'aide d'un classeur, d'un carnet et d'un stylo, d'un document dans votre ordinateur... créez des catégories: entrées, soupes et salades, plats principaux viande/poisson/végétarien, plats mijotés, desserts, etc. Vous pouvez aussi créer des catégories spéciales, comme Temps des Fêtes, Pâques, Halloween, anniversaires... Si vous voyez passer une recette intéressante dans un magazine ou sur un site, ajoutez-la à votre répertoire et n'hésitez pas à la noter une fois testée. Vous gagnerez ainsi du temps pour établir vos menus de la semaine.

  • Trouvez des idées de recettes sur Internet

    Si vous n'avez pas une base de recettes (dans votre tête ou sur papier), sachez que les sites web regorgent d'idées et de conseils pratiques. N'hésitez pas à les utiliser! Essayez <a href="http://www.recettes.qc.ca/" target="_hplink">recettes.qc.ca</a>, <a href="http://www.ricardocuisine.com/recettes" target="_hplink">ricardocuisine.com</a>, <a href="http://www.epicurious.com/recipesmenus/seasonal/recipes" target="_hplink">epicurious.com</a> (en anglais)...

  • Gardez le calendrier Google à portée de main

    Créez un calendrier Google spécifiquement pour la planification des menus et partagez-le avec votre conjoint. Vous pouvez ainsi établir une récurrence pour certaines recettes, vous envoyer des rappels pour ce que vous avez à acheter ou à préparer. Vous pouvez aussi copier la recette au complet dans la case «description».

  • Utilisez un tableau dans votre cuisine

    Que ce soit un tableau noir ou un tableau blanc, dédiez un endroit de la cuisine à un visuel qui se chargera de vous rappeler ce qu'il y a à faire, à acheter, à préparer d'avance, etc. Essayez d'établir un plan d'attaque de façon hebdomadaire, de préférence le même jour (par exemple: faire les courses le samedi matin, cuisiner le dimanche après-midi).

  • Commandez votre épicerie en ligne

    Essayez cette option: vous serez surpris de la facilité de la chose! De plus, il est prouvé que, en achetant en ligne, on a moins tendance à attraper quelque chose de tentant vu sur un rayon... mais pas noté sur la liste de courses. De plus, la plupart des sites permettent d'enregistrer des listes avec les achats récurrents (lait, pain...).

  • Chouchoutez votre congélateur

    C'est votre meilleur ami: vénérez-le comme il se doit. Préparez des repas à l'avance quand vous pouvez, congelez-les, et constituez un inventaire de votre congélateur (à garder au-dessus du congélateur pour éviter d'oublier ce qui s'y trouve). Si vous avez la place, investissez dans un plus gros congélateur pour le sous-sol.

  • Faites travailler votre mijoteuse

    Elle est aussi votre alliée: trouvez des recettes spécifiquement mises au point pour les mijoteuses... Il y en a plein. Vous la branchez le soir et, au réveil, c'est prêt! À vous les poulets mijotés, les boeufs bourguignon et autres délicieux repas!