NOUVELLES

Olymel blâmée pour un accident de travail mortel

12/09/2012 11:21 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

L'entreprise Olymel est blâmée à la suite d'un accident de travail mortel survenu à son usine de Vallée-Jonction. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a émis des recommandations après avoir analysé les circonstances de la mort de Michel Tardif.

Le 12 mars 2012, le mécanicien de 51 ans a été écrasé entre un conteneur et un muret de béton. Le travailleur n'a été retrouvé que plusieurs heures après l'accident.

La CSST estime que la méthode de manutention des conteneurs à l'usine de traitement des boues d'Olymel constituait un danger pour les travailleurs. Les modifications recommandées par la CSST ont toutes été apportées par l'entreprise dans les jours suivant l'accident.

Olymel s'expose à une amende variant entre 15 000 $ et 61 000 $ pour ce type d'infraction.

PLUS: