NOUVELLES

Obama et Karzaï veulent éviter des violences comme en Libye et Egypte (Maison Blanche)

12/09/2012 06:40 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Barack Obama et Hamid Karzaï veulent éviter que se produisent en Afghanistan des violences similaires à celles qui ont visé des postes diplomatiques américains en Libye et en Egypte, a annoncé mercredi la Maison Blanche après un entretien téléphonique entre les dirigeants.

Pendant cette conversation, le président américain et son homologue afghan ont "discuté de l'importance d'oeuvrer de concert à faire en sorte que les circonstances qui ont conduit à la violence en Libye et en Egypte ne représentent pas de menace pour les forces américaines ou les Afghans", a précisé l'exécutif américain dans un communiqué.

De même source, le président Karzaï a "exprimé ses condoléances pour les tragiques pertes en vies américaines".

Quatre Américains, dont l'ambassadeur en Libye, ont été tués mardi soir dans une attaque contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi en Libye, où se déroulaient de violentes manifestations anti-américaines, comme en Egypte voisine où l'ambassade des Etats-Unis au Caire a elle été prise d'assaut par des manifestants.

Ces manifestations ont eu lieu en réaction à un film produit aux Etats-Unis dont des extraits ont été diffusés sur internet, et qui se veut une description de la vie du prophète Mahomet. Des acteurs parlant anglais avec l'accent américain y présentent les musulmans comme immoraux, gratuitement violents et tournent en dérision le prophète.

En février dernier, des émeutes meurtrières anti-américaines avaient éclaté en Afghanistan après que des soldats américains eurent incinéré des exemplaires du Coran, selon eux par mégarde.

tq/bdx

PLUS:afp