NOUVELLES

Négociations dans l'hôtellerie: ententes auX Hyatt Regency et Hilton Laval

12/09/2012 09:15 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

QUÉBEC - Deux autres ententes de principe ont été annoncées mercredi matin dans le secteur québécois de l'hôtellerie, au Hyatt Regency de Montréal et au Hilton Laval.

La négociation coordonnée du secteur de l'hôtellerie de la CSN a jusqu'ici permis d'en arriver à 12 ententes. Mardi soir, le syndicat du Delta Québec s'était entendu avec l'employeur.

Le Hyatt Regency est le premier des quatre hôtels en lock-out où une entente est signée entre les parties patronale et syndicale.

Pour maintenir la pression sur les employeurs, la CSN convie les travailleurs à une manifestation à 11h30, mercredi, devant l'hôtel Maritime Plaza à l'intersection de la rue Guy et du boulevard René-Lévesque, à Montréal.

Une marche se mettra ensuite en branle pour aboutir devant l'hôtel Espresso, situé tout près de là. Des lock-out ont été déclenchés dans ces deux établissements.

«Avec le règlement du Hyatt Regency, un hôtel qui était en lock-out depuis 17 semaines, on s'attend à ce que les trois autres hôtels encore en lock-out en arrivent également à des règlements», soutient Michel Valiquette, porte-parole de la CSN pour le milieu hôtelier.

Il affirme que toutes les ententes signées jusqu'à maintenant correspondent aux objectifs de négociation fixés par les syndicats des 35 hôtels présentement en négociation coordonnée au Québec.

Les nouvelles conventions collectives viendront à échéance le 30 juin 2016. Des augmentations salariales de 3 pour cent par année leur seront accordées au cours de cette période et l'employeur haussera de 2 pour cent sa contribution au régime de retraite du salaire gagné.

La négociation coordonnée des 35 syndicats représente 5500 travailleurs du secteur de l'hôtellerie dans les régions du Grand Montréal, de Québec, de l'Estrie, de la Montérégie et de l'Outaouais.

-

PLUS:pc