NOUVELLES

Maroc/dialogue social: le principal syndicat veut des "résultats concrets"

12/09/2012 09:21 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

L'Union des travailleurs du Maroc (UMT), le principal syndicat ouvrier du pays, a dit mercredi attendre "des résultats concrets" de la série de rencontres initiée par le Premier ministre Abdelilah Benkirane sur fond de morosité économique et de grogne sociale.

M. Benkirane consulte actuellement, dans le cadre du dialogue social, les principales organisations syndicales, dont certaines menacent de lancer des mouvements de grève si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

"Nous voulons des résultats concrets. Le dialogue pour le dialogue et le bavardage ne font pas partie de notre culture", a déclaré à l'AFP le secrétaire général de l'UMT, El-Miloudi Elmokharek.

M. Elmokharek, qui a été reçu par le chef du gouvernement lundi, a précisé que les principales revendications de son organisation portaient sur "les revalorisations salariales et l'amélioration des conditions de travail".

S'agissant des suites qui pourraient être données, il a signalé que l'UMT n'avait pris pour l'heure "aucune mesure sur le terrain". "Nous allons continuer à négocier avec le gouvernement et rendrons compte à nos instances, qui décideront en fonction des résultats de ce dialogue", a-t-il relevé.

Le gouvernement d'Abdelilah Benkirane, Premier ministre issu du parti Justice et développement (PJD, islamiste), est confronté à une première rentrée délicate. Moins d'un un après son succès historique aux législatives, dans le contexte du Printemps arabe, il doit notamment composer avec une situation économique dégradée.

ob/gk/feb

PLUS:afp