NOUVELLES

Libye: Clinton dénonce une attaque commis par un "petit groupe sauvage"

12/09/2012 10:43 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a fermement condamné mercredi comme un "attentat choquant pour toutes les consciences" l'attaque menée mardi contre le consulat américain à Benghazi en Libye dans laquelle quatre Américains, dont l'ambassadeur, ont péri.

La chef de la diplomatie américaine a accusé "un petit groupe sauvage" du meurtre de l'ambassadeur Chris Stevens et également promis lors d'une déclaration solennelle à la presse que les Etats-Unis préserveraient leur "amitié" envers la Libye.

"C'est un attentat qui devrait choquer les consciences de tous les fidèles partout dans le monde. Nous condamnons dans les termes les plus forts cet acte insensé de violence et transmettons nos prières aux familles, amis et collègues de ceux que nous avons perdus", a déclaré Mme Clinton.

"C'était un attentat perpétré par un petit groupe sauvage, pas par le peuple libyen", a insisté la secrétaire d'Etat.

Quatre Américains dont l'ambassadeur en Libye Chris Stevens ont été tués dans une attaque contre leur consulat à Benghazi, par des hommes armés protestant contre un film jugé insultant pour l'islam, un acte rarissime fermement condamné mercredi par le président Barack Obama.

Les autorités libyennes ont présenté leurs excuses aux Etats-Unis après cette agression survenue mardi soir, jour du 11e anniversaire du 11-Septembre aux Etats-Unis commises par le réseau islamiste Al-Qaïda.

nr/mdm/lb

PLUS:afp