NOUVELLES

Libye : Moustapha Abou Chagour élu premier ministre

12/09/2012 07:31 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Le vice-premier ministre du gouvernement sortant libyen, Moustapha Abou Chagour, a été élu chef du nouveau gouvernement de transition.

Le nouveau premier ministre a ainsi été préféré aux 7 autres candidats par les 200 membres votant du Congrès général national (CGN), plus haute autorité politique du pays issue des élections du 7 juillet.

Le nouveau chef de gouvernement aura comme priorité de rétablir la sécurité en Libye, quelques heures après une attaque à Benghazi qui a fait quatre morts américains, dont l'ambassadeur.

Avec 96 voix, cet ex-opposant au régime de Mouammar Kadhafi a devancé de seulement deux voix le chef de l'alliance des libéraux, Mahmoud Jibril. Au premier tour de scrutin, M. Jibril avait obtenu 68 voix, contre 55 pour M. Abou Chagour et 41 pour le candidat des islamistes, Awadh Al-Baraassi.

Moustapha Abou Chagour, qui est proche des islamistes, a pu remporter le deuxième tour des élections en obtenant les voix des députés du Parti de la justice et de la construction (PJC) issu des Frères musulmans, après la défaite de leur candidat au premier tour.

Ingénieur en optique respecté, M. Abou Chagour, 61 ans, a étudié aux États-Unis et y a fait carrière en tant qu'universitaire avant de retourner en Libye l'an dernier en tant que conseiller du Conseil national de transition désormais dissous.

Il succède au chef du gouvernement de transition Abdelrahim Al-Kib, qui avait pour unique mission de gérer les affaires courantes du pays.

Le gouvernement précédent a fait l'objet d'une critique persistante portant sur son incapacité à asseoir son autorité depuis le renversement du colonel Kadhafi.

PLUS: