NOUVELLES

Laval-Bishop's : défenses dominantes

12/09/2012 12:08 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

La terre a failli trembler samedi à Sherbrooke.

Une analyse de Charles-Antoine Sinotte

Les Gaiters de l'Université Bishop's sont venus bien près de réussir l'impossible : battre une équipe contre laquelle ils n'avaient pas connu la victoire en 15 ans, le Rouge et Or.

C'était 22-22 après trois quarts. L'équipe de la Vieille Capitale, qui a gagné plus d'un match corsé dans son existence, a été en mesure de l'emporter 28-22.

En gardant le Rouge et Or dans les câbles pendant plus de trois quarts, les Gaiters en ont impressionné plus d'un. L'unité défensive des Mauves a donné bien des maux de tête au quart Tristan Grenon et à son impressionnante brigade de receveurs.

Disons que l'attaque du Rouge et Or a déjà mieux paru. Par contre, il n'y a pas de points donnés pour la manière dans une courte saison de neuf rencontres. L'histoire retiendra que le Rouge et Or amorce à nouveau sa saison avec une fiche de deux victoires en deux sorties.

À l'image du succès relatif des Gaiters, c'est à la défense que le Rouge et Or doit sa victoire.

Les statistiques sont éloquentes pour parler la domination des deux unités défensives. L'attaque de Bishop's a totalisé 244 verges contre 285 pour Laval.

Voici quelques séquences vidéo qui illustrent de quelles façons les deux coordonnateurs défensifs Ray Gagnon (Bishop's) et Marc Fortier (Laval) ont eu le dessus sur leurs adversaires offensifs Brent Bailey (Bishop's) et Duane John (Laval).

PLUS: