NOUVELLES

La Chine va construire au Liberia un complexe ministériel de 60 millions USD

12/09/2012 12:58 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Le Liberia et la Chine ont signé mercredi un accord pour la construction par les Chinois d'un complexe ministériel d'un coût de 60 millions de dollars (près de 47 millions d'euros) à Monrovia, a constaté un journaliste de l'AFP.

Ce complexe, qui sera entièrement financé par la Chine, "va accueillir au moins dix ministères et agences de l'Etat", a déclaré le ministre libérien des Affaires étrangères, Augustine Kpehe Ngafuan, qui a signé l'accord avec l'ambassadeur de Chine à Monrovia, Zhao Jianhua, en présence de la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf et de plusieurs ministres.

"La décision de la Chine de construire un complexe ministériel pour le Liberia est la réponse à une requête faite par la présidente Sirleaf", a de son côté affirmé l'ambassadeur chinois, indiquant que les travaux allaient durer trois ans et demi.

Selon le ministre Kpehe Ngafuan, le futur complexe gouvernemental libérien sera la plus grande réalisation immobilière de la Chine en Afrique après le siège de l'Union africaine en Ethiopie.

Officiellement, plus de 90% des ministères libériens sont installés dans des immeubles loués, mais aucune estimation n'était disponible sur le coût de ces loyers mensuels.

La Chine et le Liberia ont signé récemment de nombreux accords prévoyant d'importants investissements chinois dans différents secteurs dans le pays. En 2009, la Chine a décidé d'investir sur dix ans 2,6 milliards de dollars (plus de 2 milliards d'euros) pour l'exploitation du fer, l'hôtellerie, l'agriculture et la construction de routes.

Les Chinois ont aussi construit le deuxième plus grand centre hospitalier du Liberia, à Tappita (nord-est), plusieurs lycées et collèges dans des provinces, et ils ont aussi reconstruit le deuxième campus universitaire du pays, qui avait été détruit par la guerre.

zd/cs/jb

PLUS:afp