NOUVELLES

Israël nie entraver le programme nucléaire jordanien

12/09/2012 09:52 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Israël a rejeté les critiques du roi Abdallah II de Jordanie, qui a accusé mercredi l'Etat hébreu d'entraver le programme d'énergie nucléaire du royaume hachémite auquel il est lié par un traité de paix.

"Israël soutient l'utilisation de l'énergie nucléaire en Jordanie afin de répondre à ses besoins énergétiques et n'a jamais agi contre le programme jordanien", a assuré un haut responsable gouvernemental israélien sous couvert de l'anonymat.

"En outre, Israël a un intérêt potentiel à acheter de l'électricité produite par des réacteurs jordaniens", a-t-il ajouté.

"A chaque fois que nous avons été consultés sur ce projet, nous avons adopté une approche positive. Les accusations du roi ressemblent à une excuse creuse", a renchéri un autre responsable israélien.

Il a ajouté qu'Israël n'avait "pas d'objection" pourvu que le programme jordanien soit conforme aux règles et sous la supervision du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

Dans une interview exclusive à l'AFP, le souverain jordanien a affirmé qu'"une forte opposition au programme d'énergie nucléaire de la Jordanie provient d'Israël".

"Lorsque nous avons commencé à nous diriger vers l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, nous avons approché plusieurs pays (...) pour qu'ils travaillent avec nous", a ajouté le roi.

"Mais nous avons rapidement saisi qu'Israël faisait pression sur ces pays pour entraver toute coopération avec nous", a-t-il déploré.

La Jordanie, qui importe 95% de ses besoins en énergie, cherche à développer l'énergie nucléaire pour satisfaire ses besoins intérieurs croissants en électricité.

scw-agr/feb

PLUS:afp