NOUVELLES

EXCLUSIF AFP - Abdallah II craint une "fragmentation" de la Syrie

12/09/2012 05:47 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Le roi Abdallah II de Jordanie a dit mercredi craindre une "fragmentation" de la Syrie, théâtre depuis près de 18 mois d'une révolte contre le régime qui s'est militarisée au fur et à mesure, dans une interview exclusive à l'AFP.

"J'ai vraiment peur du risque de fragmentation de la Syrie, où on assiste durant les derniers mois à une recrudescence des violences confessionnelles", a dit le roi, dont le pays accueille plus de 200.000 réfugiés venus de la Syrie voisine.

"Cela n'est pas un danger uniquement pour l'unité de la Syrie, mais aussi pour les pays voisins où le conflit peut déborder", a encore averti le roi.

Il a appelé à une "formule de transition politique, où toutes les composantes de la société syrienne y compris les alaouites sentent qu'elles ont un rôle à jouer pour l'avenir de leur pays", faisant référence à la minorité alaouite dont est issu le président Bachar al-Assad.

"Seule un processus de transition avec la participation de toute les composantes de la société peut stopper la spirale des violences" en Syrie, a encore souligné le roi.

Les violences en Syrie ont causé la mort de plus de 27.000 personnes, dont plus de 70% de civils selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une organisation basée en Grande-Bretagne qui s'appuie sur un large réseau de militants et témoins.

akh/hj/feb

PLUS:afp