NOUVELLES

Elections en Angola: la CNE rejette les recours de l'opposition

12/09/2012 01:56 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

La Commission nationale électorale (CNE) angolaise a rejeté mercredi les recours déposés par des partis de l'opposition qui contestent la bonne tenue des élections générales du 31 août, remportées par le MPLA du président José Eduardo Santos.

"On a approuvé certaines résolutions, dont l'une est de rejeter les recours de partis politiques parce qu'ils sont (...) imprégnés de mauvaise foi", a indiqué à l'AFP Julia Ferreira, la porte-parole de la CNE.

"Les partis politiques se plaignent sur des questions qui avaient déjà été suffisamment clarifiées", a-t-elle poursuivi, ajoutant que l'institution avait reçu des plaintes sans preuves.

Les observateurs africains et lusophones présents pendant le scrutin avaient déclaré les élections libres et transparentes.

Les principaux partis de l'opposition, dont l'Unita (Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola) et Casa (Large convergence pour le salut de l'Angola), contestaient, entre autres, la répartition des bureaux de vote, la composition des listes électorales, l'accréditation des scrutateurs. Ils affirmaient notamment que 35% de l'électorat n'avait pas pu voter.

Les élections générales ont été remportées par le MPLA (Mouvement populaire de libération de l'Angola) du président dos Santos avec 71,84% de voix, contre 18,6% à l'Unita et 6% au nouveau parti Casa. Le MPLA a raflé 175 sièges à l'Assemblée nationale --sur 220--, contre 32 à l'Unita, et 8 à Casa.

job-liu/cpb/jb

PLUS:afp