NOUVELLES

Le nouveau président somalien survit à une tentative d'assassinat

12/09/2012 07:39 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

MOGADISHU, Somalia - MOGADISCIO (Sipa) — Le nouveau président somalien a survécu mercredi à une tentative d'assassinat, quand deux kamikazes se sont fait exploser alors qu'ils essayaient de pénétrer dans sa résidence temporaire, ont annoncé les autorités et des témoins.

Au moins cinq personnes ont été tuées et trois autres blessées.

Les explosions se sont produites alors qu'Hassan Cheikh Mohamoud tenait une conférence de presse à l'intérieur du bâtiment, l'hôtel Jazeera, avec le ministre kenyan des Affaires étrangères Sam Ongeri.

Les milices islamistes somaliennes al-Shabab, liées à Al-Qaïda, ont revendiqué la responsabilité de l'attentat. Elles s'étaient opposées à l'élection du nouveau président, affirmant qu'elle avait été manipulée par les Occidentaux.

Un soldat de l'Union africaine fait partie des personnes tuées, et trois autres ont été blessés, selon le colonel Ali Aden, porte-parole de la force de l'Union africaine (AMISOM).

Hassan Cheikh Mohamoud, un nouveau venu en politique, a été élu lundi par le Parlement somalien.

Son élection est une étape importante dans ce pays qui n'était dirigé que grâce à un gouvernement fédéral de transition soutenu à bout de bras par l'ONU. Ce pays de la Corne d'Afrique, ravagé par la guerre civile, n'a pas connu de réel pouvoir central depuis plus de vingt ans.

ir-pyr/AP-v314-v593

PLUS:pc