NOUVELLES

Deux tirs de mortiers de Gaza, pas de blessé

12/09/2012 04:18 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

Des combattants armés palestiniens de Gaza ont tiré mercredi deux mortiers contre Israël, sans faire de blessé ni de dégât, a indiqué l'armée israélienne.

Les deux projectiles se sont abattus dans la région d'Eshkol, a précisé une porte-parole de l'armée.

Mardi soir, une roquette était tombée dans une zone inhabitée du sud d'Israël, sans faire de blessé ni de dégât.

Un groupuscule salafiste jihadiste de la bande de Gaza, Choura Al-Moujahidine (Le Conseil des Moujahidine), a revendiqué les tirs sporadiques de roquettes des derniers jours contre le sud d'Israël.

En début de semaine, l'aviation israélienne avait effectué quatre raids sur l'enclave palestinienne, blessant un enfant, selon des sources médicales locales. Six combattants présumés palestiniens ont été tués la semaine dernière à Gaza par des tirs israéliens.

Selon un bilan militaire israélien, plus de 455 roquettes sont tombées sur le sud d'Israël depuis le 1er janvier, dont une quinzaine depuis le début du mois, qui ont endommagé deux maisons.

Une trêve tacite, ponctuée de flambées de violences, règne entre Israël et le mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza.

Mais ce fragile cessez-le-feu n'empêche pas des organisations paramilitaires plus radicales, comme les groupuscules salafistes, d'obédience clanique locale ou appartenant à la mouvance jihadiste mondiale, de continuer à lancer des attaques contre Israël.

Les groupes fondamentalistes salafistes de Gaza accusent le mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza de faiblesse face à Israël et dans l'imposition de la loi islamique.

jjm-agr/hj   

PLUS:afp