NOUVELLES

Des agents de sécurité libyens tués lors de l'attaque de Benghazi (ambassadeur libyen à l'ONU)

12/09/2012 11:40 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

L'attaque du consulat des Etats-Unis à Benghazi a fait une dizaine de victimes --tuées ou blessées-- parmi les agents de sécurité libyens qui protégeaient le bâtiment, a indiqué mercredi le représentant permanent adjoint libyen à l'ONU, Ibrahim Dabbashi.

"Il y a eu peut-être moins de dix victimes dans les rangs des forces de sécurité", a-t-il déclaré à la presse, ajoutant que "certains ont été tués dès le début de l'attaque".

Le diplomate libyen a réitéré l'engagement des autorités de Tripoli de capturer et juger les responsables de l'attaque. "Je suppose que certains (des responsables) sont déjà en prison", a-t-il estimé.

"La réalité est que l'autorité du gouvernement ne s'étend toujours pas à tout le territoire de la Libye", a-t-il cependant reconnu.

Le secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires politiques Jeffrey Feltman a lui aussi fait état devant le Conseil de sécurité "d'informations selon lesquelles des agents de sécurité libyens avaient été tués", en plus de l'ambassadeur et de trois fonctionnaires américains du consulat. Il n'a pas donné de chiffre ni de détails.

M. Dabbashi a rendu un vibrant hommage à l'ambassadeur Christopher Stevens, le qualifiant de "véritable ami de la Libye" et estimant que sa mort était "une grande perte pour le peuple libyen". "Il a toujours été à nos côtés quand nous faisions face aux meurtres et aux destructions pendant le règne du tyran" Mouammar Kadhafi, a-t-il déclaré.

Avant d'être nommé à Tripoli, Chris Stevens avait servi comme ambassadeur auprès des opposants libyens dès le début en février 2011 du soulèvement, au cours duquel les forces aériennes de l'Otan avaient aidé les rebelles à renverser le régime du colonel Kadhafi.

avz/mdm

PLUS:afp