NOUVELLES

Appel d'offres pour un monument commémorant la guerre de 1812

12/09/2012 12:41 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Le gouvernement Harper veut commémorer la guerre de 1812 sous la forme d'un monument en pierre, et a lancé mardi un appel aux artistes qui voudraient concevoir un tel symbole.

Les offres seront examinées pour ce projet même si l'armée peine à obtenir une reconnaissance pour la guerre en Afghanistan et à trouver une nouvelle demeure pour le monument aux morts qui était autrefois installé à l'aérodrome de Kandahar.

La Commission de la capitale nationale et Patrimoine Canada ont émis conjointement l'appel d'offres, et précisé que ce monument du conflit de 1812 serait placé sur la colline du Parlement.

Le gouvernement espère que le monument sera conçu et fabriqué d'ici la fin de 2014, mettant fin à deux ans de célébrations du 220e anniversaire de cette guerre.

Selon la demande publiée sur Internet, le monument sera un hommage national visant à reconnaître le courage et la bravoure des soldats qui ont combattu durant le conflit, en plus « d'aider les Canadiens à en apprendre davantage sur ce moment décisif de l'histoire du pays ».

Un récent sondage mené pour le compte du ministère de la Défense nationale a révélé que malgré un budget de 28 millions de dollars pour des activités commémoratives, plusieurs Canadiens n'avaient qu'une connaissance parcellaire du conflit mené contre l'armée américaine par les forces britanniques, les troupes coloniales canadiennes et les Autochtones.

La reconnaissance de la guerre afghane au point mort

Pendant ce temps, les efforts visant à faire reconnaître par un monument la guerre en Afghanistan - et ses 158 décès jusqu'à maintenant - sont au point mort.

Des sources de la Défense ont révélé qu'une tentative de l'armée de faire inscrire les dates du conflit sur le Monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa a été bloquée par le ministère des Anciens Combattants. Des fonctionnaires auraient plaidé que la reconnaissance de la guerre afghane ouvrirait la porte à des demandes de vétérans de la guerre froide et de Casques bleus.

Un porte-parole du ministre des Anciens Combattants a indiqué que Steven Blaney n'avait pas vu d'offre officielle pour ajouter des dates au Monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa.

L'avenir du monument aux morts de Kandahar, pour sa part, demeure incertain, affirme l'officier chargé de lui trouver un lieu de résidence.

Le monument, qui regroupe les visages des soldats et des civils tués dessinés sur des plaques de granit, a été démonté et envoyé au Canada à la fin de la mission de combat à Kandahar l'automne dernier. Il est actuellement entreposé à Ottawa.

Aux dires de Patrimoine Canada, des experts ont conclu que la structure de marbre blanc et de granit noir ne survivrait pas à un hiver à Ottawa s'il était laissé à l'extérieur, a révélé le lieutenant-colonel Rob Foster, lors d'une entrevue avec La Presse Canadienne.

L'installer dans un bâtiment existant serait complexe en raison de son poids très important; la construction d'un bâtiment spécial dans le centre-ville de la capitale est cependant envisagée.


PLUS: