NOUVELLES

Yémen : le ministre de la Défense échappe à une tentative d'assassinat

11/09/2012 10:31 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

Au Yémen, un attentat à la voiture piégée visant le ministre de la Défense a fait au moins 12 morts dans la capitale Sanaa, mardi.

L'explosion de la voiture piégée a eu lieu à 200 mètres du siège du Conseil des ministres et près du siège de la radio publique.

L'attentat visait le ministre de la Défense, Mohamed Nasser Ahmed. La déflagration s'est produite au passage du dernier véhicule du convoi qui transportait le ministre avec ses gardes.

« Une voiture de sécurité a été complètement détruite et tous ses occupants ont été tués. Mais le ministre a survécu, car son véhicule était blindé », a dit une source proche des forces de sécurité.

Le ministre de la Défense yéménite a déjà échappé à un attentat le 21 mai dernier, qui a fait 100 morts parmi les soldats qui préparaient une parade. Cet attentat avait été revendiqué par Al-Qaida.

L'attentat de mardi est survenu au lendemain de l'annonce de la mort du numéro deux d'Al-Qaïda au Yémen, le Saoudien Saïd Ali al-Chehri, dans une opération de l'armée dans l'est du pays qui a également coûté la vie à six de ses lieutenants.

Le ministre Mohamed Nasser Ahmed a été nommé par le président déchu Ali Abdallah Saleh, mais il a été maintenu par l'actuel président Abd Rabbo Mansour Hadi.

Selon Al-Jazira, le ministre de la Défense est le plus important collaborateur du président. Il a entamé la restructuration de l'armée en éliminant les membres de la famille du président déchu et joue un rôle important dans le combat contre Al-Qaïda.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) a été fondée en janvier 2009 avec la fusion des branches yéménite et saoudienne de l'organisation.

Elle est dirigée par le Yéménite Nasser Al-Wahichi, qui avait affirmé le 26 juillet 2011 son allégeance à Ayman Al-Zawahiri, arrivé à la tête d'Al-Qaïda après la mort de Ben Laden.

PLUS: