NOUVELLES

Tunisie: un homme arrêté après s'en être pris au mausolée de Bourguiba

11/09/2012 01:29 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

Un homme a été arrêté mardi pour avoir dégradé le mausolée abritant la tombe de l'ancien président tunisien Habib Bourguiba dans sa ville natale de Monastir (160 km au sud de Tunis), a-t-on indiqué de source sécuritaire.

"Un homme portant la barbe a été arrêté sur ordre du parquet pour la profanation du mausolée du leader Bourguiba", a indiqué cette source, citée par l'agence tunisienne TAP.

Il est entré comme simple visiteur, un bouquet de fleurs à la main, avant de franchir le cordon de sécurité placé autour de la sépulture pour se saisir d'un exemplaire du Coran placé en permanence sur le tombeau.

Des tableaux retraçant l'histoire de Bourguiba dans une pièce du musée attenant ont été jetés sur le sol par l'homme qui a été maîtrisé par les gardiens, a-t-on ajouté.

Selon la radio régionale Jawhara FM, il appartiendrait au courant salafiste dont les partisans ont mené plusieurs coups d'éclat dans le pays ces derniers mois.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur Khaled Tarrouch a confirmé mardi soir les faits, parlant de l'arrestation d'un "homme barbu" sans se prononcer sur son appartenance salafiste.

Le mausolée de Bourguiba --un somptueux ensemble avec sa coupole dorée et ses deux minarets-- avait été construit de son vivant pour abriter sa tombe et celles des membres de sa famille, dans le centre de Monastir.

Cette ville symbole avait accueilli en mars un rassemblement de l'opposition se réclamant de l'héritage politique moderniste du "Père de l'indépendance" autour de l'ex-Premier ministre Béji Caid Essebsi qui a fondé le parti "L'appel de la Tunisie".

Premier président de la Tunisie (1956-1987), Habib Bourguiba est décédé en avril 2000 à l'âge de 97 ans après vécu en reclus pendant 13 ans à la suite de sa déposition par le président déchu Zine El Abidine Ben Ali.

Bsh/sbh

PLUS:afp