NOUVELLES

Tournoi des maîtres Desjardins: Laporte et Beaumier en tête à Lévis

11/09/2012 05:16 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

LÉVIS, Qc - Éric Laporte et Pacal Beaumier ont signé des cartes de 70, deux coups sous la normale, mardi au club de golf Lévis, et partagent le premier rang au terme de la première ronde du Tournoi des Maîtres Desjardins Sécurité Financière.

Laporte (Montcalm) et Beaumier (Country Club de Montréal) détiennent une avance d'un coup sur un quintet de golfeur comprenant Lindsay Wilson (Royal Montréal), récent gagnant de la Classique Agnico-Eagle-IAMGOLD.

Les autres golfeurs qui ont joué 71 sont les vétérans Rémi Bouchard (Le Mirage) et Hocan Olsson (Mount Bruno) ainsi que Billy Houle (Berthier) et Francis Tanguay (Académie Sharx).

En raison du temps frisquet et des rafales de vent, seulement quatre autres golfeurs ont joué la normale 72 en lever de rideau de cette étape du Circuit Molson Canadien 67. Ce sont Denis Girard (L'Épiphanie), Gregg Cuthill (Beaconsfield), Vincent Dumouchel (La Vallée du Richelieu) et Hugo Chamberland-Lauzon (Le Versant).

Le champion en titre Serge Thivierge (La Vallée du Richelieu) n'a pu faire mieux que 78.

«Les conditions du parcours étaient exceptionnelles, mais les conditions climatiques sont venues contrecarrer nos efforts», a dit Laporte, qui revendique deux top 5 cette saison au circuit de l'AGP du Québec en plus de son titre de champion de la PGA canadienne remporté en juin dernier.

Laporte a inscrit cinq oiselets dont quatre sur le neuf de retour, mais il a été débité de trois bogueys.

«Mon fer droit a fait le travail au moment opportun, de préciser Laporte. Mes oiselets aux 11e, 13e et 14e trous ont été le résultat de roulés de plus de dix pieds.»

«Pascal (Beaumier) et moi sommes en tête du classement, mais le véritable meneur devrait être Lindsay Wilson, a expliqué Laporte. Il a commis un double boguey au 17e trou après avoir perdu sa balle en bordure du vert.»

De son côté, Beaumier a profité des conditions de jeu plus clémentes en avant-midi avant que le vent s'élève en deuxième partie de parcours.

Il y est allé de trois oiselets (4e, 8e et 14e trous) et d'un aigle au 9e en plus de commettre des bogueys aux 7e, 13e et 17e trous.

«Après un premier neuf de 33, le vent a commencé à faire des siennes et je me suis contenté par la suite de jouer de façon conservatrice, a dit Beaumier. En gardant les choses simples, je suis parvenu à limiter les dégâts.»

À la conclusion du parcours final de mercredi, le champion touchera 10 000 $ tirés de l'enjeu global de 50 000 $.

PLUS:pc