NOUVELLES

Pas de compressions à l'ACDI, selon le ministre Fantino

11/09/2012 10:06 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

Le nouveau ministre canadien de la Coopération internationale Julian Fantino a nié mardi que le budget de son ministère avait subi des compressions.

Le gouvernement conservateur aurait plutôt décidé « d'être plus sélectif dans sa façon de dépenser » l'argent des contribuables canadiens, a affirmé M. Fantino, dans le cadre d'une conférence téléphonique sur la situation au Burkina Faso, en Afrique de l'Ouest.

Le budget fédéral du ministre des Finances Jim Flaherty prévoyait en avril des coupes d'environ 380 millions de dollars sur trois ans, soit un recul de 7,5 %, pour l'Agence canadienne de développement international (ACDI).

Ces compressions ont surpris les groupes humanitaires, d'autant plus que le Canada avait déjà annoncé le gel de l'aide jusqu'en 2015 afin de rééquilibrer le déficit budgétaire.

Lors de la conférence, M. Fatino a également lancé un appel aux Canadiens pour qu'ils aident davantage les habitants de la ceinture du Sahel africain durement touchés par la famine et la sécheresse.

Le gouvernement a annoncé qu'il contribuerait à hauteur de 10 millions $ pour lutter contre la crise, portant sa contribution totale à 57 millions.

Le gouvernement a aussi promis d'égaler tous les dons publics aux organismes d'aide humanitaire d'ici au 30 septembre. À ce jour, seulement 1,8 million $ en dons a cependant été recueilli.

M. Fantino succède à la dernière ministre de la Coopération internationale, Bev Oda, qui avait récemment fait l'objet d'une controverse autour de ses dépenses.

PLUS: