NOUVELLES

Manifestation géante pour l'indépendance catalane

11/09/2012 07:00 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

Des centaines de milliers de manifestants ont défilé dans la rue à Barcelone pour réclamer l'indépendance de la Catalogne. Les indépendantistes accusent le gouvernement central du président Mariano Rajoy d'entraîner la Catalogne dans la spirale de la crise qui secoue actuellement l'Espagne.

Presque toutes les organisations indépendantistes et souverainistes étaient rassemblées pour cette manifestation qui a réuni entre 600 000 et 1,5 million de personnes, selon les estimations du gouvernement régional et de la police respectivement.

« Nous sommes un pays. Nous voulons être Catalans », scandaient des manifestants, alors que d'autres arboraient des banderoles « Non à l'Europe » ou « Non au quatrième Reich ».

Le gouvernement autonome catalan entend faire pression sur Madrid pour revoir le pacte budgétaire dénoncé par la région, qui croule sous les dettes, et parvenir à un accord qui donnerait à la Catalogne sa propre autorité fiscale.

De nombreux Catalans estiment que s'ils avaient leur propre agence du revenu, la situation fiscale de la Catalogne serait meilleure.

« Si nous ne pouvons pas arriver à un accord financier, la route vers la liberté de la Catalogne est ouverte », a déclaré mardi le président du gouvernement catalan, Artur Mas, qui demandait fin août une aide financière de 5,7 milliards d'euros à Madrid pour couvrir ses obligations financières.

La Catalogne représente 15 % de la population espagnole, et le cinquième de la richesse économique du pays. Mais elle est aussi sa région la plus endettée, à plus de 50 milliards de dollars, soit 21 % de son produit intérieur brut.

La région paierait chaque année, selon certains économistes, 12 milliards d'euros d'impôts de plus que ce qu'elle reçoit de l'État central en services publics.

Selon un sondage commandé par le gouvernement catalan en juillet dernier, 51,1 % des Catalans voteraient « oui » à l'indépendance en cas de référendum, contre 36 % en mars 2001.

Des référendums non contraignants ont d'ailleurs été tenus depuis trois ans dans plus de 200 villes de la région, dont Sant Pere de Torello, qui a voté à 96 % en faveur de l'indépendance et s'est récemment déclaré territoire catalan libre.

Avec un reportage de Luc Lapierre

PLUS: