NOUVELLES

L'Iran aurait besoin "d'environ un an" pour produire une bombe nucléaire (Panetta)

11/09/2012 02:45 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

L'Iran aurait besoin "d'environ un an" pour produire une bombe nucléaire, si Téhéran prenait une telle décision, ce qui laisserait le temps aux Etats-Unis de réagir, a réaffirmé mardi le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta.

"Ca va leur prendre du temps de produire (la bombe) une fois qu'ils auront pris la décision. (...) Ca prend environ un an. Un peu plus d'une année", a déclaré M. Panetta à la chaîne de télévision américaine CBS.

"Donc nous pourrons, une fois que nous saurons qu'ils ont pris (cette) décision, prendre les mesures nécessaires pour arrêter" la fabrication de la bombe, a-t-il ajouté.

L'Iran est soupçonné par les grandes puissances et Israël de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil, ce que Téhéran nie catégoriquement.

"Nous avons plutôt de bonnes informations à leur propos. Nous savons en général où ils en sont. Et nous gardons par conséquent l'oeil sur eux", a assuré M. Panetta au sujet de l'Iran.

"Nous avons la capacité de les frapper efficacement, si nous devions le faire. (...) Nous avons les forces qu'il faut pour non seulement nous défendre mais aussi faire ce que nous avons à faire pour tenter de les empêcher de développer leur programme d'armes nucléaires", a-t-il précisé.

Les experts divergent sur le temps que l'Iran pourrait mettre pour se doter de l'arme nucléaire. Début 2012, M. Panetta avait déjà évalué à "environ un an" le temps nécessaire pour que les Iraniens produisent suffisamment d'uranium enrichi pour une bombe atomique.

Son analyse rejoint par ailleurs celle des agences américaines de renseignement selon laquelle les dirigeants iraniens restent divisés sur la question de se doter ou non de l'arme atomique.

En juin des experts américains avaient quant à eux estimé que l'Iran disposait de suffisamment de stocks d'uranium enrichi à 3,5% pour avoir en moins de quatre mois assez d'uranium hautement enrichi pour produire une bombe atomique.

Les Etats-Unis et Israël se sont vivement accrochés lundi sur l'Iran, l'Etat hébreu exigeant de son allié qu'il fixe une "ligne rouge" à Téhéran pour l'empêcher de se doter de l'arme nucléaire, ce que Washington a refusé de faire.

ddl-are/mdm

PLUS:afp