NOUVELLES

Combats à Alep, soumis au pilonnage de l'armée syrienne (ONG et témoins)

11/09/2012 10:45 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

Des combats faisaient rage mardi après-midi entre l'armée syrienne et les rebelles à Alep, dans le nord de la Syrie, dont plusieurs quartiers étaient bombardés par les forces du régime, ont indiqué un témoin et une ONG syrienne.

Selon un bilan provisoire de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), au moins 36 personnes, dont 33 civils, ont péri mardi à travers la Syrie.

Après une matinée inhabituellement calme à Alep, les bombardements ont repris sur les quartiers d'al-Kalassé et de Boustane al-Qasr, dans le sud, de Souleimane al-Halabi, dans le centre, et de Boustane al-Bacha, dans le nord, a indiqué un habitant.

"Il y a maintenant des combats dans la Vieille ville", un secteur majoritairement chrétien, a-t-il dit à l'AFP.

L'OSDH a rapporté que cinq personnes dont un enfant avait été tuées dans le pilonnage du bastion rebelle de Sakhour (est) et 12 au total dans la province d'Alep.

"Les rebelles ont tenté d'entrer durant trois jours à al-Midane (centre). Hier (lundi) vers 22H00 (19H00 GMT), l'armée a mené une opération et les a repoussés vers le nord, vers Boustane al-Bacha", a expliqué le résident.

Parallèlement, l'acheminement de l'eau potable a repris après la réparation de la principale canalisation détruite pendant le week-end. Rebelles et régime se sont mutuellement accusés d'être à l'origine de cette destruction.

Cependant, la pénurie se poursuivait dans le nord-est de la ville, notamment à Boustane al-Bacha, contrôlé par les rebelles.

A Damas, une explosion a secoué le quartier de Mazzé (ouest) alors que des affrontements ont opposé les forces gouvernementales et les rebelles à Barzé (nord-est), selon l'Observatoire.

De féroces combats ont aussi éclaté dans le sud de la capitale, dans le quartier de Tadamoun, d'après la même source.

Par ailleurs, au moins neuf personnes, dont une femme et un enfant, ont péri dans le bombardement de leurs maisons dans la ville de Kfar Zeita, dans la province de Hama (centre), a indiqué l'ONG, qui se base sur un réseau de militants et de témoins à travers le pays.

Dans la province de Deir Ezzor, l'aviation a bombardé la ville de Boukamal à la frontière avec l'Irak. Dans la ville de Deir Ezzor elle-même, des accrochages et des bombardements ont eu lieu alors que les rebelles ont utilisé l'artillerie antiaérienne face aux hélicoptères qui survolaient la région.

Un homme a été tué dans la province d'Idleb (nord-ouest), selon l'OSDH, alors que des combats ont eu lieu dans la ville entre l'armée et les rebelles.

Lundi, 139 personnes avaient été tuées à travers le pays, dont 105 civils.

am/cco/sbh

PLUS:afp