NOUVELLES
10/09/2012 12:30 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Un été «en or» pour les Britanniques

Les Britanniques ont fêté leurs champions, lundi, et le Premier ministre du pays a fait le point sur les deux grands évènements sportifs de l'été.

Une délégation de 700 athlètes britanniques des Jeux olympiques et paralympiques, incluant la quasi-totalité des médaillés (9 sur 10), a paradé dans la capitale dans 21 camions semi-remorques à ciel ouvert. Des milliers de bénévoles, en uniforme, leur ont emboîté le pas dans des rues bondées.

La parade s'est terminée devant le palais de Buckingham survolé par un défilé aérien, sous les ovations de dizaines de milliers de personnes ravies de prolonger un « été en or ».

C'est l'expression du Premier ministre David Cameron.

« Quel été en or pour le sport britannique et quel été en or pour notre pays », a-t-il lancé, au lendemain de la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques.

Un été extraordinaire pour la Grande-Bretagne sous des cieux exceptionnellement cléments, car les deux grands rendez-vous sportifs avaient suivi le jubilé de la reine, qui célébrait ses 60 ans sur le trône.

« Pour que les pays réussissent dans ce monde compétitif et difficile, il faut avoir confiance, a lancé David Caemron, et je pense qu'avec les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques, c'est absolument ce que nous avons fait, en tant que pays. »

« Ils nous ont considérablement remonté le moral », a estimé le Premier ministre, rappelant que la Grande-Bretagne est en plein marasme économique.

Les craintes concernant les transports, la billetterie et la sécurité n'ont pas eu de suite durant les deux évènements sportifs.

« Nous avons réussi la plus importante opération de sécurité en temps de paix (au Royaume-Uni) avec la mobilisation de quelque 40 000 personnes, soldats, policiers et gardes privés », a rappelé lundi le coordonnateur de la sécurité olympique, Chris Allison.

Il faut dire que l'exode de très nombreux Londoniens au mois d'août a contribué à éviter la pagaille annoncée.

« Les Jeux olympiques et paralympiques ont réussi ce qui semblait impossible compte tenu de l'économie en plein marasme: ils ont permis au pays de se sentir bien une nouvelle fois », a souligné le quotidien The Daily Telegraph.

Le flambeau des Jeux a été transmis dimanche soir à Rio de Janeiro, au Brésil, qui a promis de « placer la barre encore plus haut » en 2016.

Le Parc olympique a fermé ses portes, lundi. Il le restera pendant encore au moins un an, le temps de démonter des installations temporaires ou de les moduler comme la piscine et le stade, dont l'avenir reste encore incertain.

PLUS: