NOUVELLES

Ottawa pourrait retirer la citoyenneté canadienne à 3.100 "fraudeurs" (ministre)

10/09/2012 01:07 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Le gouvernement canadien a l'intention de déchoir de leur nationalité quelque 3.100 Canadiens qui pourraient avoir trompé les services d'immigration pour être naturalisés, a annoncé lundi le ministre fédéral de l'Immigration, Jason Kenney.

Au total, près de 11.000 personnes originaires de plus de 100 pays sont visées par une enquête lancée l'an dernier dans le but d'établir si elles ont menti pour obtenir la nationalité canadienne ou pour maintenir leur statut de résident, a-t-il dit à la presse.

"Nous avons identifié quelque 3.100 citoyens canadiens qui pourraient avoir obtenu frauduleusement leur nationalité et, si c'est le cas, nous révoquerons leur citoyenneté", a déclaré M. Kenney.

Le ministère de l'Immigration enquête notamment sur "près de 5.000 résidents permanents que l'on sait impliqués dans un stratagème de fraudes en matière de résidence", prétendant se trouver au Canada alors qu'ils n'y sont pas, a-t-il ajouté. "Ces personnes feront l'objet d'un signalement si elles tentent d'entrer au Canada ou d'acquérir la citoyenneté canadienne".

Il a également évoqué les dossiers de 2.500 autres personnes "au sujet desquelles nous avons des préoccupations pour diverses raisons".

De même, plus de 600 anciens résidents permanents visés par une enquête se sont vu refuser l'entrée au Canada ou ont été renvoyés dans leur pays d'origine. Le ministère a également refusé 500 demandes de citoyenneté de demandeurs ne répondant pas aux normes.

Pour pouvoir présenter une demande de citoyenneté canadienne, un résident permanent doit résider au Canada pendant trois ans au cours des quatre années précédant la présentation de sa demande.

Or, selon le ministre, certains résidents permanents, qui vivent la plupart du temps ou en permanence à l'étranger, ont recours aux services de consultants en immigration "sans scrupule" pour établir frauduleusement une preuve de résidence au Canada. Ils conservent ainsi leur statut de résident permanent et peuvent ultérieurement présenter une demande de citoyenneté canadienne, ce qui leur procure de multiples avantages.

M. Kenney a affirmé que des familles paient jusqu'à 25.000 dollars sur une période de quatre ans pour créer l'illusion qu'elle résident au Canada.

jl/via

PLUS:afp