NOUVELLES
10/09/2012 10:26 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Nordion perd sa bataille face à Énergie atomique du Canada Limitée

OTTAWA - Le titre de Nordion (TSX:NDN) a plongé de plus de 35 pour cent à la Bourse de Toronto, lundi, après que l'entreprise de médecine nucléaire d'Ottawa eut perdu la longue bataille qui l'opposait à Énergie atomique du Canada Limitée (EACL).

Dans une proportion de deux voix contre une, un tribunal d'arbitrage s'est prononcé en défaveur de Nordion, mettant ainsi fin à une procédure qui s'étirait depuis trois ans.

«Notre objectif était clairement de protéger l'investissement de nos actionnaires dans les installations (du projet nucléaire) Maple», a affirmé par voie de communiqué le chef de la direction de Nordion, Steve West, faisant remarquer que la compagnie pourrait également se retrouver responsable d'une partie des coûts d'ÉACL, à la suite de cette décision.

«Nous avons l'intention d'examiner pleinement les implications de la décision et d'évaluer nos options quant aux gestes à poser en ce qui concerne cette question et l'approvisionnement à long terme», a-t-il ajouté.

À la suite de l'annonce de la décision, Nordion a fait part de son intention de suspendre le versement de son dividende trimestriel et de mettre un terme à l'acquisition d'actions dans le cadre de son programme de rachat d'actions de la compagnie.

Nordion a également prévenu que cette décision du tribunal d'arbitrage n'avait pas d'impact sur sa poursuite judiciaire intentée contre ÉACL.

Nordion réclamait une compensation à ÉACL après la décision de cette dernière d'annuler la construction du projet Maple, deux réacteurs nucléaires qui devaient produire les isotopes utilisés en imagerie médicale — une activité jadis très lucrative pour Nordion.

ÉACL a décidé de mettre fin au projet après avoir décelé un problème de conception qui, selon Nordion, n'empêchait pas la construction des deux réacteurs.

Les problèmes de Nordion se sont aggravés quand l'ancien réacteur NRU d'ÉACL a été fermé pour d'importants travaux, privant Nordion de sa principale source d'isotopes nucléaires.

Les actions de Nordion ont terminé la séance de lundi à 6,64 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 3,82 $, soit 36,5 pour cent de moins que leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc