NOUVELLES
10/09/2012 10:26 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Nigeria : des hommes armés tuent trois employés de la compagnie pétrolière d'Etat

Plusieurs hommes armés ont tué en fin de semaine dernière trois employés de la compagnie nigériane de pétrole d'Etat NNPC, a annoncé la société lundi.

Les techniciens de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) avaient été envoyés au village d'Arepo, non loin de Lagos, pour réparer un pipeline de la compagnie, et "ils ont été pris dans une embuscade" quand ils arrivaient sur place, a indiqué Fidel Pepple, le porte-parole de la NNPC.

La compagnie a précisé dans un communiqué que plusieurs personnes avaient aussi été aussi blessées par balles, sans plus de précisions.

De violents incidents se déroulent régulièrement dans cette région du Nigeria infestée de trafiquants qui revendent le pétrole brut au marché noir. Les vols de pétrole sont en augmentation au Nigeria et Shell, le premier producteur en Afrique, estime que plus de 150.000 barils de brut lui sont quotidiennement dérobés.

Les spécialistes de la sécurité notent que les bandes de voleurs et trafiquants de pétrole qui éventrent les pipelines et revendent le brut au marché noir sont devenus de plus en plus violents.

Les attaques d'installations pétrolières par des militants politiques armés ont nettement diminué depuis une amnistie en 2009, mais certains groupes continuent à revendiquer des attaques au nom de communautés locales pauvres.

Les experts expliquent que les grandes compagnies pétrolières comme Shell se tournent vers la production offshore, où les installations sont plus faciles à protéger.

ola-bs/gib/de

PLUS:afp