Huffpost Canada Quebec

La candidate libérale demande un dépouillement judiciaire dans Saint-François (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
VOTE ELECTORAL
(Shutterstock) | Shutterstock

SHERBROOKE, Qc - La candidate libérale dans Saint-François, Nathalie Goguen, a demandé lundi un dépouillement judiciaire dans cette circonscription, remportée de justesse par le péquiste Réjean Hébert aux élections du 4 septembre dernier.

Mme Goguen souligne qu'une erreur totalisant 50 votes aurait été relevée par rapport aux résultats publiés, ce qui ne laisserait plus que 60 voix de différence entre elle et le candidat du Parti québécois.

Au terme de la récente élection provinciale, Réjean Hébert a remporté la circonscription de Saint-François, en Estrie, par une majorité de 110 votes. Il a obtenu l'appui de 15 353 électeurs, contre 15 243 pour la candidate du Parti libéral.

Dans un communiqué, Mme Goguen indique que sa demande est motivée par «l’intérêt de la démocratie et des citoyens de Saint-François». Elle dit ainsi souhaiter que les résultats finaux reflètent «le plus fidèlement possible» la volonté des citoyens qui se sont exprimés le 4 septembre.

En 2008, Réjean Hébert avait mordu la poussière. La candidate libérale de l'époque, Monique Gagnon-Tremblay, avait remporté l'élection avec une majorité de 1346 voix. Les électeurs de Saint-François l'élisaient à ce moment pour une septième fois sur une période de 23 ans.

La circonscription de Saint-François comprend les municipalités de Barnston-Ouest, Coaticook, Compton, Dixville, East Hereford, Martinville, Sainte-Edwidge-de-Clifton, Saint-Herménégilde, Saint-Malo, Saint-Venant-de-Paquette, Stanstead-Est et Waterville.

Elle comprend aussi la partie de la Ville de Sherbrooke qui correspond aux arrondissements de Brompton, de Fleurimont et de Lennoxville.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Soirée électorale du 4 septembre 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction