NOUVELLES

Lycées français à l'étranger: des bourses à la place de la gratuité (députée)

10/09/2012 07:51 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Les économies venant de la suppression de la gratuité des lycées français à l'étranger devraient être redistribuées sous forme de bourses, notamment aux familles de la classe moyenne, a déclaré lundi à Montréal Corinne Narassiguin, députée PS des Français d'Amérique du Nord.

"Ce budget devrait rester à l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger" (AEFE), a indiqué Mme Narassiguin.

Lors d'une rencontre avec les Français de Montréal, la jeune parlementaire socialiste a expliqué que la suppression de la gratuité instaurée par l'ancien président Nicolas Sarkozy en 2007, "ne devait pas surprendre" car elle avait fait partie des promesses électorales annoncées au printemps.

Mme Narassiguin a indiqué qu'elle participait à une réflexion avec la ministre déléguée des Français de l'étranger, Hélène Conway-Mouret, sur une "refonte complète" du système de bourses scolaires à l'étranger, un barème qui, selon elle, souffre de "défauts structurels".

Il donne la préférence aux familles à très bas revenus et "défavorise la classe moyenne", a-t-elle ajouté.

Les demandes d'inscriptions dans les écoles françaises sont particulièrement nombreuses (en hausse de l'ordre de 10%) au Canada, où l'immigration de jeunes Français est importante ces dernières années.

A l'échelle mondiale, le coût annuel de la prise en charge des frais de scolarité de la seconde à la terminale représentait près de 32 millions d'euros, selon les chiffres officiels.

via/mdm

PLUS:afp