NOUVELLES
10/09/2012 01:51 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Les violences font quatre morts en Irak

Quatre personnes, dont un colonel de police, ont été tuées samedi lors d'attaques survenues en Irak, a-t-on appris auprès de sources médicales et sécuritaires.

A l'aube, des hommes armés ont fait irruption dans une maison du village de Hajj Ali, à 90 km au sud de Mossoul (nord) et ont abattu trois hommes qui s'y trouvaient, selon le lieutenant de police Qahtan Naïf al-Joubouri. Le docteur Ouissam Aboud de l'hôpital de Mossoul a confirmé avoir reçu les trois dépouilles.

Plus au sud, à Tikrit (160 km au nord de Bagdad), des hommes armés vêtus d'uniformes de l'armée ont ouvert le feu sur un véhicule dans lequel se trouvait un colonel de la police. L'officier est mort et son chauffeur a été blessé, selon une source au sein des forces de l'ordre et un médecin de l'hôpital de Baïji.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak, plongé depuis plusieurs mois dans une grave crise politique doublée de fortes tensions confessionnelles.

str-sf/gde/sw

PLUS:afp