NOUVELLES

Les cartes stimulent l'économie en facilitant les dépenses, dit une étude

10/09/2012 09:02 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

TORONTO - Les paiements électroniques ont contribué à près du quart — soit 196 milliards $ — de la croissance du produit intérieur brut (PIB) canadien au cours des 25 dernières années, selon une nouvelle étude commandée par Visa Canada.

Cette recherche économique démontre la valeur mesurable des paiements électroniques, dont les cartes de crédit, les cartes de débit et les cartes prépayées.

L'étude ajoute que les voyages et le tourisme, les entreprises et le commerce électronique constituent les principaux moteurs de l'influence favorable des paiements électroniques sur la croissance économique du Canada.

Le Canada est à l'avant-garde du passage mondial de l'argent comptant et des chèques aux paiements électroniques, lequel sous-tend les résultats favorables du rapport. De 2006 à 2010, le volume des transactions par carte de crédit et par carte de débit au Canada a augmenté de 25 pour cent, passant de 363,4 milliards $ à 455,4 milliards $.

Le rapport révèle que, pendant la période de 25 ans (de 1986 à 2010), les paiements électroniques ont aussi contribué à une augmentation des dépenses personnelles de consommation de l'ordre de 107 milliards $.

D'après le livre blanc «Les avantages des paiements électroniques», les paiements électroniques favorisent la croissance économique en fournissant un réseau de paiement fiable qui relie les acheteurs et les vendeurs au Canada et dans le reste du monde; en renforçant le pouvoir des consommateurs et en stimulant l'économie; en offrant plus de sécurité que l'argent comptant et une meilleure assurance d'un paiement garanti que les chèques; en augmentant la transparence économique par une réduction de « l'économie grise » découlant des transactions en argent comptant non déclarées; et en élargissant la participation et l'inclusion aux services financiers.

PLUS:pc