NOUVELLES
10/09/2012 07:26 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Le procès de deux ex-responsables du régime Kadhafi reporté au 15 octobre

Le tribunal criminel de Tripoli a décidé lundi de reporter au 15 octobre le procès du ministre libyen des Affaires étrangères et du président du Parlement sous l'ancien régime de Mouammar Kadhafi, accusés de "crimes financiers" en lien avec les dédommagements de l'affaire Lockerbie.

Abdelati al-Obeidi, l'ex-ministre des Affaires étrangères et Mohamed Belgassem al-Zwai, l'ex président du Congrès général du peuple (Parlement) sont accusés de mauvaise gestion de l'argent public dans le dédommagement des familles des victimes de l'attentat de Lockerbie, selon les chefs d'accusation lus par le juge.

En 2003, le régime de Kadhafi avait reconnu officiellement sa responsabilité dans l’attentat de Lockerbie, contre le vol 103 de la PanAm, qui coûta la vie à 270 personnes, puis avait payé 2,7 milliards de dollars en guise d’indemnisation aux familles des victimes.

Selon l'accusation, les deux hommes qui étaient chargés de négocier dans ce dossier avec les familles de victimes ont payé le double de la somme initialement prévue, en contrepartie du retrait de la Libye de la liste américaine des pays soutenant le terrorisme.

Les deux accusés ont nié les faits, tandis que la défense a demandé un délai pour prendre connaissance du dossier.

Le bureau du procureur général avait indiqué à l'AFP la semaine dernière que les deux accusés étaient toujours interrogés pour leur implication dans la répression de la révolte libyenne qui avait été déclenchée en février 2011 et qu'ils allaient être inculpés pour de nouvelles charges.

La Libye a commencé à juger d'autres hauts responsables du régime, dont notamment Bouzid Dorda, l'ex-chef des renseignements libyen.

ila/sw

PLUS:afp