NOUVELLES

Des résidents de Terre-Neuve se préparent à l'arrivée de Leslie

10/09/2012 05:30 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Les Terre-Neuviens, qui ont subi l'ouragan Igor il y a deux ans, se préparent à la venue de la tempête tropicale Leslie, qui pourrait avoir presque la force d'un ouragan lorsqu'elle s'approchera de la côte de la province mardi.

Selon le Centre canadien de prévision des ouragans, il est maintenant presque certain que le centre de Leslie touchera terre quelque part à Terre-Neuve.

De fortes pluies liées à Leslie ont d'ailleurs déjà commencé à tomber dans l'ouest de la province. Environnement Canada prévient que les vents pourraient atteindre 140 km/h lorsqu'elle va toucher la péninsule de Burin.

« On a des avis d'ouragans pour la côte est de Terre-Neuve, des avertissements de pluie abondante et de vents pour le reste de Terre-Neuve », explique Bob Robichaud, d'Environnement Canada.

Avant d'atteindre Terre-Neuve, Leslie apporte sur les Maritimes des vents un peu moins violents, ajoute M. Robichaud.

« Ça va être au cours de la soirée ou juste après minuit qu'on va voir des vents de 80 km/h. La pluie abondante, on ne va pas vraiment voir de changements. Il y a la pluie qu'on voit présentement et il va y avoir d'autre pluie cette nuit », précise M. Robichaud.

Au Cap-Breton, les vents seront un peu plus forts et pourraient atteindre 100 km/h.


Les préparatifs vont bon train

Les Terre-Neuviens se préparent au passage de Leslie. Dans une marina sur la côte est, à proximité de Saint-Jean, les propriétaires de bateaux attachent bien leurs embarcations et rangent tout ce qui pourrait s'envoler.

La Croix-Rouge se prépare aussi, alors que son personnel s'affaire à charger des camions.

L'organisme fera parvenir des lits de camp, des couvertures et des pompes à eau dans la péninsule de Burin, une région durement touchée par la tempête Igor, il y a deux ans.

Les péninsules de Burin et de Bonnavista avaient alors subi d'importants dommages. Des portions de routes et des ponts avaient notamment été détruits.

Les arbres déracinés se comptaient par centaines, à Saint-Jean, au lendemain du passage d'Igor. Cette fois, la Ville se dit prête à s'attaquer aux dommages que pourrait laisser la tempête Leslie.

Sur la côte ouest, les services de traversier entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador seront suspendus jusqu'au retour au calme.

PLUS: