NOUVELLES

De plus en plus d'Américains s'estiment défavorisés

10/09/2012 05:27 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

De plus en plus d'Américains --dont des proportions croissantes de Blancs et de jeunes-- estiment appartenir aux classes défavorisées, indique un sondage publié lundi par l'institut Pew sur la démographie.

Un tiers d'Américains estiment faire partie de la classe moyenne inférieure ou de la classe défavorisée contre un quart il y a quatre ans, selon ce sondage réalisé auprès de 2.508 adultes.

Non seulement cette tranche de population a augmenté, mais sa composition sociologique change, ajoute l'étude qui note l'importance grandissante des jeunes de moins de 30 ans (39% contre 25% il y a quatre ans), des Blancs (31%-23%) et des Hispaniques (40%-30%).

La perception de la population noire est en revanche identique à 33%, selon Pew qui note que les chiffres s'équilibrent désormais avec 33% des Noirs et 31 des Blancs estimant appartenir aux classes défavorisées.

En matière d'affiliation politique, les démocrates sont plus nombreux mais ceux qui s'affirment républicains sont ceux qui ont le plus grossi en nombre, passant de 13% à 23% (contre une évolution de 29% à 33% pour les démocrates).

Les temps sont durs pour les plus pauvres, ajoute Pew, avec 84% des personnes interrogées ayant réduit leurs dépenses dans l'année écoulée contre 62% pour les classes moyennes et 41% pour les classes favorisées.

Les Blancs sont également très pessimistes sur l'avenir de leurs enfants dont ils voient les conditions d'existence "pires" que les leurs à 42% contre 25% pour les Noirs et 19% pour les Hispaniques.

ff/mdm

PLUS:afp