Carolina Herrera choisit la lumière, Tommy Hilfiger le voyage

Publication: Mis à jour:
TOMMY HILFIGER
AP

Avec des silhouettes fluides à la taille légèrement rehaussée, Carolina Herrera a offert lundi à la Fashion week de New York une collection printemps-été 2013 toute en lumière, romantisme et féminité.

"J'ai été principalement inspirée par la lumière, le mouvement, la fluidité charmeuse", a-t-elle expliqué après son défilé à l'AFP, en expliquant qu'elle avait opté pour une "nouvelle silhouette", avec plus de longueurs, une taille rehaussée et aussi parfois des shorts.

La douceur s'y décline en jupe longues et robes de mousseline de soie, parfois agrémentées de légers volants dans le dos, dénude une épaule par la magie d'une coupe assymétrique. Les tailles sont soulignées de fines ceintures, de longues vestes ceinturées jouent avec des mini-jupes de soie sauvage, ailleurs un col souple et drapé s'ouvre sur le décolleté d'une robe de crêpe ivoire.

Les couleurs sont douces et claires, mais cèdent parfois la place à des imprimés légers ou des beaux orangés --une couleur qui revient dans de nombreuses collections-- pour une robe longue et souple en organdi, ou une autre toute en dentelle. Pour le soir, les ceintures s'ornent de brillants et les superpositions de transparences s'imposent.

"J'ai aussi mêlé le romantisme de certaines apparences avec des imprimés abstraits", explique la créatrice de 73 ans, qui a l'art de transformer la complexité en une lumineuse simplicité.

Dans le décor de la high line de New York, alors que des centaines de lanternes se balançaient au vent, Tommy Hilfiger a lui invité à un "voyage américain" résolument patriote pour sa collection femmes, largement déclinée dimanche soir en rouge, bleu et blanc dans un atmosphère très "Hampton", avec une maison de plage au toit tricolore.

Sa collection homme vendredi offrait un style décontracté inspiré par les codes et la camaraderie des clubs sportifs.

Pour les femmes, il avait puisé son inspiration dans le monde de la voile, et comme vendredi, les rayures avec motif de cordes étaient omniprésentes, cette fois déclinées sur des blazers droits, des pantalons larges effleurant le sol, de vastes robes trapèzes au dos nu retenues par des chaînes dorées, et quelques robes en cuir.

Lundi était aussi la journée de la marque anglaise Belstaff, à l'origine spécialiste des vêtements pour motard, qui a présenté sa première collection femme à la Fashion week, après avoir été rachetée il y a un an.

Son designer Martin Cooper s'était lui aussi inspiré du voyage, plus exactement, a-t-il expliqué à l'AFP, des "vieilles malles de voyage et du romantisme qu'elles évoquent". Pour cette première collection, il a réinterprété les archives de la maison, avec des cotons, lins et cuirs perforés ultra fins, où les rayures et les détails de cuir jouaient un grand rôle, pour construire des silhouettes fluides dans les tons de blanc, crème, latte et brun.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
New York Fashion Week: Front Row Celebrities
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Fashion week : Une collection qui fleure bon l'océan pour Tommy ...

Fashion Week de New York : Tracy Reese savoure l'effet Michelle ...

Fashion Week de New York: Jason Wu présente une femme forte et ...

Fashion Week de New York: Jason Wu présente une femme forte et ...

La Fashion Week de New York retransmise sur Style Network

Fashion week: sandales plates chez Victoria et David Beckham

New York Fashion: Hilfiger and von Furstenberg