NOUVELLES

Andy Murray champion

10/09/2012 09:04 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

« Andy Murray a défait Novak Djokovic lundi soir en finale des Internationaux des États-Unis.

Murray l'a emporté en cinq manches de 7-6 (12/10), 7-5, 2-6, 3-6 et 6-2. C'est la première victoire de sa carrière dans un tournoi du grand chelem, à sa 5e finale.

Il est aussi devenu le premier Britannique depuis 1936 à gagner un tournoi du grand chelem.

Fred Perry était le dernier Britannique à avoir remporté un tournoi du grand chelem, il y a 76 ans. Il avait gagné le Championnat des États-Unis, l'ancêtre du tournoi actuel.

L'Écossais âgé de 25 ans semblait en déroute à l'approche de la 5e manche après avoir vu Djokovic effacer un retard de deux manches à zéro et ainsi créer l'impasse. Murray a toutefois brisé d'entrée de jeu le service du Serbe, puis une autre fois pour prendre les devants 3-0.

Djokovic a semblé incommodé par une blessure au quadriceps droit pendant la manche ultime et il n'était visiblement pas à son aise. Il a même dû recourir aux services du médecin pour masser sa cuisse, au moment où Murray menait 5-2.

Quand le match a pris fin après quatre heures et 54 minutes de jeu, un record, Murray s'est agenouillé sur le terrain et a couvert son visage avec ses mains.

C'était dur mentalement à cause des conditions de jeu difficiles, a dit l'Écossais. Novak est revenu très fort dans les troisième et quatrième manches, mais je suis parvenu à résister ».

La rencontre a été épique, avec un vent permanent et gênant pour les joueurs, avec aussi un échange de 54 coups, de nombreux autres de plus de 30 coups et un bris d'égalité de 24 minutes qui a requis 22 points, aussi un record du tournoi.

La foule a offert une ovation aux deux joueurs lors d'un échange majestueux de 30 coups à la 4e manche, qui s'est conclu quand Murray a réussi un coup gagnant alors que Djokovic s'effondrait sur le court.

« Andy mérite amplement son premier titre du grand chelem, a de son côté confié Djokovic, qui s'était imposé l'an dernier à New York. J'ai tout donné, j'ai fait de mon mieux. C'était encore un match incroyable. »

Murray va grimper au 3e rang mondial à la publication mardi du prochain classement, derrière Djokovic, qui restera no 2, et Roger Federer.

PLUS: