NOUVELLES

Ambassadeur en Irak: Obama propose un nouveau candidat après un scandale

10/09/2012 05:34 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Le président Barack Obama a proposé lundi au Congrès le nom d'un nouveau diplomate au poste d'ambassadeur des Etats-Unis en Irak, après le retrait de son précédent candidat, empêtré dans une affaire de courriels osés.

La Maison Blanche a annoncé la nomination de Robert Stephen Beecroft, un diplomate de carrière, pour devenir le premier ambassadeur des Etats-Unis à prendre son poste en Irak depuis que les derniers soldats américains se sont retirés de ce pays en décembre dernier.

M. Beecroft est déjà en poste en Irak, en qualité de chargé d'affaires, après avoir occupé le poste de numéro deux de cette ambassade depuis 2011. Diplômé de l'université mormone Brigham-Young (Utah) et de Berkeley (Californie), il a été ambassadeur des Etats-Unis en Jordanie de 2008 à 2011 et occupé des postes aux chancelleries américaines en Arabie saoudite et en Syrie.

La nomination de M. Beecroft devra être confirmée par le Sénat, où les alliés de M. Obama possèdent la majorité simple mais où les républicains disposent d'une minorité de blocage.

Six élus de cette formation avaient appelé M. Obama à retirer son précédent candidat, Brett McGurk, à la suite d'une affaire de courriels osés qu'il avait envoyé en 2008 à une journaliste, devenue ensuite sa femme. M. McGurk s'était désisté de lui-même en juin dernier.

tq/mdm

PLUS:afp