NOUVELLES
09/09/2012 09:55 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

Rodgers tente une remontée, les 49ers l'emportent 30-22 face aux Packers

GREEN BAY, États-Unis - Affichant la même défensive qui les a mené au championnat de l'association nationale la saison dernière, San Francisco a étouffé la remontée d'Aaron Rodgers et de l'offensive de Green Bay et les 49ers ont défait les Packers 30-22, dimanche.

Randall Cobb a permis aux Packers de s'approcher de la zone des buts avec un retour de botté de 75 verges pour le touché, et une conversion de deux points a réduit l'écart à huit points.

Rogers a toutefois lancé une interception que Frank Gore a ramené dans la zone des buts 23 verges plus loin.

Le quart de Green Bay a ensuite rejoint James Jones dans la zone des buts, réduisant encore l'écart, mais les 49ers ont tenu bon jusqu'à la fin du match.

Le secondeur des 49ers Ahmad Brooks croit que cette victoire démontre que les siens ont l'intention de se rendre loin en séries.

«Peut-être qu'on va les revoir au championnat de la nationale», a déclaré Brooks.

Affronter une équipe qui n'avait perdu qu'un seul match en saison régulière en 2011 n'était pas une mince affaire mais les 49ers étaient plus que prêts pour cet affrontement.

«Nous étions vraiment prêts à faire face à l'adversité et c'est ce qui a joué en notre faveur aujourd'hui», a dit l'entraîneur de San Francisco, Jim Harbaugh.

Les choses allaient si bien pour San Francisco que le placement de 63 verges de David Akers a touché la barre transversale avant de continuer son chemin entre les deux poteaux à la fin de la première demie.

«Quand tu frappe un poteau, ça rebondit ailleurs habituellement, a commenté Akers. Cette fois-ci, le ballon a poursuivi son chemin. C'était un bon bond. Ça n'arrivera probablement plus dans ma carrière.»

Les Packers ont amorcé le match dans l'espoir qu'une défensive améliorée les aiderait à atteindre le Super Bowl après avoir connu une saison de misère l'année dernière.

«Ils ont une bonne défense, a admis Rodgers. Nous devons leur donner le crédit. Ils ont quelques-uns des meilleurs joueurs de la ligue à cette position.»

Les Packers n'ont pas beaucoup de temps pour se préparer à leur prochain match alors qu'ils reprennent l'action jeudi soir à domicile face aux Bears de Chicago.

Questionné à savoir s'il était content que son équipe ait amorcé une remontée, l'entraîneur de Packers, Mike McCarthy, est resté bref.

«J'aimerais vous répondre honnêtement. Nous sommes 0-1. Nous avons du travail à faire. Nous jouons dans 96 heures», a-t-il répondu.

«C'est seulement un match, a pour sa part répliqué Rodgers. C'est une équipe qui s'est rendu au championnat l'an dernier. C'est une bonne formation. J'espère les croiser dans les séries.»

PLUS:pc