NOUVELLES
09/09/2012 03:23 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

Quatre attentats à la voiture piégée tuent 18 personnes à Bagdad (responsables)

Quatre attentats à la voiture piégée ont tué au moins 18 personnes et en ont blessé 66 autres dimanche à Bagdad, portant le bilan de la série d'attaques survenues depuis samedi soir en Irak à 74 morts, a-t-on appris auprès de sources médicale et sécuritaire.

L'attentat le plus sanglant s'est produit sur un marché du quartier de Wachach, à l'ouest de Bagdad. Au moins 7 personnes ont péri, et 21 autres ont été blessées. Un journaliste de l'AFP a entendu une violente explosion puis a vu une colonne de fumée et des flammes s'élever dans le ciel.

A Choula, dans le nord de la capitale irakienne, une autre voiture piégée a tué au moins 5 personnes et en a blessé 22 autres, selon les mêmes sources.

Un troisième attentat a tué au moins 3 personnes et en a blessé 14 autres dans le quartier de Hourriya, également au nord de la ville.

Dans la soirée, un quatrième attentat à la voiture piégée a ensanglanté le bastion chiite de Sadr City, tuant au moins trois personnes et en blessant neuf autres, toujours selon les mêmes sources.

La série d'attaques qui ensanglante l'Irak depuis samedi soir a fait pour l'heure au moins 71 morts et plus de 300 blessés, dans un contexte de tensions religieuses et politiques, dont la condamnation à mort dimanche par contumace du vice-président sunnite Tarek al-Hachémi est la plus récente expression. M. Hachémi a été reconnu coupable d'avoir commandité deux meurtres, mais il conteste les accusations portées contre lui et dénonce une procédure à des fins politiques.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak, plongé depuis plusieurs mois dans une grave crise politique doublée de fortes tensions confessionnelles.

str-gde/hj

PLUS:afp