NOUVELLES

Les Raiders misent beaucoup sur le duo Palmer-McFadden face aux Chargers

09/09/2012 01:46 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

OAKLAND, États-Unis - Carson Palmer a obtenu un avant-goût de ce que Darren McFadden peut apporter à l'attaque des Raiders d'Oakland durant les entraînement estivaux, le camp d'entraînement et les matchs préparatoires.

Il trépigne à l'idée de voir son talent s'exprimer quand ça compte, à l'occasion du match d'ouverture de la saison des Raiders contre les Chargers de San Diego lundi soir.

«Je suis resté sur mon appétit durant les matchs préparatoires parce qu'il n'a effectué que quelques séries à l'attaque, a dit Palmer. Je suis comme un enfant dans un magasin de bonbons. Je ne peux plus patienter. Si on ne tient compte que de ses rares présences sur le terrain en matchs préparatoires, on réalise néanmoins qu'il a un impact bien réel. Je suis plus excité par ça que par toute autre chose.»

Palmer et McFadden n'ont pas pu jouer ensemble la saison dernière. McFadden s'est blessé au pied droit tôt dans la rencontre au cours de laquelle Palmer a fait son entrée en scène avec les Raiders, le 23 octobre.

Les Raiders espéraient qu'il puisse effectuer un retour au jeu en fin de campagne, mais ça ne s'est jamais concrétisé. Ainsi, le match du lundi soir marquera la réunion des deux joueurs offensifs les plus importants des Raiders.

«Ce sera festif, a convenu McFadden. Je vais avoir des papillons dans l'estomac, car ce sera le premier match qui comptera véritablement. J'ai hâte d'y être. Je vais essayer de m'amuser... J'ai hâte d'être avec lui sur le terrain. C'est un gars brillant qui prend les bonnes décisions, qui nous met dans les bonnes situations, alors ce sera merveilleux.»

Le retour en santé de McFadden n'est que l'une des nombreuses différences que ressentira Palmer cette saison. Au même moment l'an passé, Palmer était sur son divan, menaçant d'annoncer sa retraite plutôt que d'effectuer un retour avec les Bengals de Cincinnati.

Palmer a obtenu l'opportunité de relancer sa carrière lorsque Jason Campbell s'est fracturé la clavicule, et les Raiders ont échangé des choix de premier et deuxième tours aux Bengals en retour de Palmer le 18 octobre.

«Tout s'est produit tellement rapidement l'an dernier que je n'ai pas eu le temps de prendre du recul et de me dire 'Oh, ces statistiques sont bonnes et celles-là son mauvaises', a expliqué Palmer. Je devais simplement disputer un autre match, parcourir la prochaine section du livre de jeux, participer à la prochaine séance d'entraînement et être prêt. Je me suis retrouvé dans un tourbillon si rapidement que je n'ai pas tenté de tirer des leçons des résultats de l'an dernier, qu'elles soient positives ou négatives. Ça s'est produit. Malheureusement, nous n'avons pas participé aux éliminatoires comme nous le souhaitions. Le principal, c'est que nous ayons une autre chance.»

En dépit de la saison en dents de scie des Raiders l'an dernier, ils auraient pu remporter le titre de la section ouest de l'Association américaine s'ils avaient battu les Chargers à domicile à l'occasion du dernier match de leur calendrier régulier. Ils se sont plutôt inclinés 38-26, et ont raté les éliminatoires pour une neuvième saison d'affilée.

«Nous sommes conscients de l'identité de ceux qui nous ont éliminés», a admis Palmer. «Nous avons discuté de cela. Nous comprenons. Nous n'avons pas oublié ce qui s'est produit l'an dernier.»

PLUS:pc