NOUVELLES
09/09/2012 06:34 EDT | Actualisé 09/11/2012 05:12 EST

30 morts et 120.000 déplacés au Nigeria à cause des inondations

Trente personnes sont mortes et plus de 120.000 ont été déplacées au Nigeria à cause des inondations entraînées par l'ouverture fin août d'un barrage au Cameroun voisin, après d'importantes pluies, selon un nouveau bilan communiqué dimanche par une source officielle nigériane.

Le précédent bilan de ces inondations était de 10 morts et 20.000 déplacés.

"Jusqu'à présent nous avons enregistré 30 morts à cause des inondations entraînées par l'ouverture du barrage de Lagdo au Cameroun", a déclaré Shadrach Daniel, le directeur de l'agence de gestion des urgences de l'Etat d'Adamawa (est).

"Vingt personnes sont toujours portées disparues. Les inondations ont déplacé 121.000 personnes, dont 61.000 vivent dans 30 camps répartis dans l'Etat", a-t-il ajouté.

Une épidémie de choléra s'est déclarée, mais sans faire de victimes parmi les 65 cas recensés, a précisé le responsable.

Les inondations liées à la saison des pluies ont déjà causé la mort de dizaines de personnes cette année au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec 160 millions d'habitants et dont les infrastructures font cruellement défaut.

abu-mjs/de/ej

PLUS:afp