NOUVELLES
08/09/2012 06:20 EDT | Actualisé 08/11/2012 05:12 EST

Trois membres présumés d'Al-Qaïda tués par l'armée dans le sud du Yémen

Trois membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués et deux soldats blessés dans un accrochage avec l'armée samedi dans le sud du Yémen, a annoncé un responsable de l'administration locale.

L'accrochage a eu lieu à 2 km au sud de la ville côtière de Chuqra, dans la province d'Abyane, a précisé ce responsable qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat.

Selon ce responsable, des hommes armés d'Al-Qaïda ont intercepté un véhicule transportant des soldats qui ont vite reçu des renforts et riposté à l'attaque, "tuant trois combattants extrémistes".

Outre les deux soldats blessés, un membre des supplétifs de l'armée, les "Comités de résistance populaire", a été touché, selon la même source.

Les éléments d'Al-Qaïda ont quitté les villes de la province d'Abyane après une offensive de l'armée de la mi-mai à la mi-juin mais ils restent présents dans les zones montagneuses proches des centres urbains.

Les membres du réseau ont été visés ces derniers jours dans le sud du Yémen par plusieurs attaques mortelles attribuées à des drones américains.

Al-Qaïda avait profité de l'affaiblissement du pouvoir central, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh en 2011, pour renforcer son emprise, notamment dans l'est et le sud du pays.

Le réseau a administré pendant presque un an des villes de la province y imposant la loi islamique. Il a notamment exécuté des civils pour divers crimes et coupé la main à des personnes accusées de vol.

str/mh/vl

PLUS:afp