NOUVELLES
08/09/2012 08:33 EDT | Actualisé 08/11/2012 05:12 EST

Paralympiques - Dernière chance pour Pistorius de défendre un titre, sur 400 m

Le coureur sud-africain Oscar Pistorius, déjà détrôné sur 100 et 200 m, tentera samedi soir de conserver sa couronne sur 400, au terme de la dernière journée complète de compétitions des jeux Paralympiques de Londres, largement dominés par la Chine.

La star des pistes, surnommée "Blade Runner" en référence aux lames en carbone qu'il utilise pour courir, s'est qualifiée facilement vendredi soir, en réalisant le meilleur temps, en 48 sec 31/100èmes.

Il reste donc favori sur le 400, sa course de prédilection, qui sera la dernière épreuve organisée dans le stade de Stratford, où se sont d'abord déroulés les JO en juillet-août, puis les Paralympiques, les plus importants jamais organisés.

Pistorius avait atteint la demi-finale du 400 m aux JO, auxquels il était le premier double amputé à participer.

Son principal adversaire samedi dans le stade olympique devrait être l'Américain Blake Leeper, qui a couru sa demi-finale en 50.63.

Pistorius, 25 ans, devrait donc finir ses Jeux sur une victoire, après avoir perdu ses titres gagnés à Pékin sur 100 et 200 m. Il a néanmoins empoché une médaille d'or mercredi en s'imposant sur le relais 4X100 m, avec un record du monde à la clé, en 41 sec 78.

Pistorius s'attendait à être distancé sur le 100 m où il a terminé quatrième. Mais il a eu du mal à digérer sa médaille d'argent sur 200 m, accusant ses adversaires d'utiliser des lames trop longues et relançant du même coup la polémique entourant les avantages réels ou supposés des prothèses en carbone des coureurs amputés.

La dernière journée complète de compétitions devrait être également marquée par la finale de Cécifoot (foot pour aveugles), qui reproduira l'affiche de la Coupe du monde de foot de 1998 en opposant la France au Brésil, vainqueur aux Jeux de Sydney, Athènes et Pékin.

La jeune prodige britannique Ellie Simmons tentera de gagner une troisième médaille d'or sur le 100 m nage libre. Elle avait gagné deux titres à Pékin, à seulement 13 ans.

Egalement au menu des 56 médailles en jeu samedi, de la natation, du tennis de table, de l'escrime, du cyclisme sur route et de la boccia (proche de la pétanque).

La finale masculine de volley assis opposera la Bosnie aux Iraniens, vainqueurs ininterrompus depuis Séoul en 1988, à une exception près, Athènes (2004), où ils avaient fini médaille d'argent.

En basket fauteuil (hommes), l'Australie défendra son titre contre le Canada.

Les jeux Paralympiques se terminent dimanche, avec quatre marathons dans les rues de la capitale britannique.

Lors de la soirée de clôture, les 80.000 spectateurs du stade olympique assisteront à une prestation du groupe britannique Coldplay avant de voir la flamme s'éteindre définitivement.

Avec déjà 210 médailles dont 84 d'or, la Chine est de très loin en tête des nations. Le pays organisateur, la Grande-Bretagne, est 2ème avec 115 médailles dont 33 d'or, suivi de la Russie (94 médailles dont 32 d'or).

jc/na/pid

PLUS:afp