NOUVELLES
08/09/2012 06:45 EDT | Actualisé 08/11/2012 05:12 EST

Benoît Pelletier songe à se lancer dans la course à la direction du PLQ

L'ex-ministre responsable de l'Outaouais et ancien député de Chapleau, Benoît Pelletier, songe sérieusement à se lancer dans la course à la direction du Parti libéral du Québec (PLQ).

Le professeur de droit à l'Université d'Ottawa n'a jamais vraiment écarté la possibilité de revenir, un jour, en politique active. Il avoue clairement tenter de mesurer ses appuis au sein des membres du parti libéral.

Élu pour la première fois sous la bannière libérale en 1998, Benoît Pelletier a représenté la circonscription de Chapleau pendant 10 ans. Il a occupé plusieurs postes au sein du Cabinet, dont celui de ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes. Il est aujourd'hui professeur de droit à l'Université d'Ottawa.

La question identitaire québécoise continue de le préoccuper. « Je suis un fédéraliste, mais très sensible à l'affirmation identitaire du Québec », a-t-il lancé. Il croit d'ailleurs que le PLQ doit davantage se diriger dans cette direction.

Selon le politologue Alain Gagnon, professeur de sciences politiques à l'Université du Québec à Montréal, la candidature de Benoît Pelletier permettrait au parti de se repositionner. Il juge que l'ex-ministre est plus intéressé par la justice sociale, la question identitaire et les relations fédérales-provinciales.

Benoît Pelletier veut savoir s'il aura des appuis assez solides avant de prendre sa décision. Par contre, les raisons familiales, qui l'avaient poussé à quitter la politique, pourraient également l'empêcher de se lancer dans la course.

D'autres noms circulent depuis la démission de Jean Charest pour le remplacer à la tête du PLQ, dont Pierre Moreau, Philippe Couillard et Lise Thériault.

La véritable dernière course à la direction du Parti libéral remonte à 1983.

D'après un reportage de Mylène Crête

PLUS: